les vacances avec Roc et Gravillon

Je pense que tous les parents honnêtes vous le diront, les vacances avec des enfants, c’est pas franchement des vacances… les notres n’ont pas dérogé à la règle !

D’abord, tout commence par le trajet, et son cortège de « j’ai faim », « j’ai soif », « j’ai envie de pipi », « je me sens pas bien », « maman, il m’a tapé », « mais, heeeeu ! elle me tire les cheveux ! » et le sacro-saint « on est bientôt arrivés ? ».

Le parent prudent choisit en général une destination proche de son domicile. 3h maxi. Bon, nous, les vacances à Poitiers ou à Troyes, ça nous tentait moyen. Pis nous, on est des fous ! On s’est dit « allez, cette année, on s’offre la Côte d’Azur ! ». OK. 10-12h de route, même pas peur. On a hésité entre le Xanax et le lecteur DVD portable. On a fini par choisir la 2ème option. Franchement, ce fut sans doute le meilleur investissement de ma vie ! Un bol monstrueux, 2 garçons : Cars et Toystory, c’est le kif ultime, qu’on ait 2 ou 7 ans. Pas de dispute sur le choix des programmes, et un calme presque optimal à l’arrière durant tout le trajet. Ô joie, ça embellit les bouchons !

Vient ensuite le moment de l’installation. Damned. Le mobil home jouit d’une magnifique cour ombragée, certes, mais surtout totalement faite en galets ! Premier mouvement du gnôme à roulettes qui a passé 10 h le c*** vissé dans son siège auto, évidemment, se ruer en courant et en hurlant à pleins poumons dans ladite cour, attraper les cailloux (dits « canouilles », ou plus exactement « CAAANOUUUUIIIIILLES !!!!!!! » avec un enthousiasme suraigu) et les balancer à tout vent, de préférence dans le mobil-home (ça fait gling et c’est rigolo), sur le chien (ça le fait sursauter et courir avec l’air affolé, et c’est rigolo), ou – graal suprême – dans la tête de son frère (ça fait toc, puis « Aaaaaïïïeee ! » puis « ouiiiinnnn ». Et c’est rigolo.).

2013-08-18 10.09.56

Bref, Papa et Maman vident la voiture, défont les bagages, font les lits entre 2 esclandres, en priant pour qu’il n’y ait pas d’accident grave et en poussant une gueulante de temps en temps…

Et une fois installés, il faut les occuper, ces enfants. Et comment est-ce qu’on occupe des enfants en vacances ?

On les emmène en promenade :

20130829_102124

On les emmène à la plage, au grand désespoir des voisins de serviette. Le gnôme à roulette hurle à la mort dès qu’il s’agit de le badigeonner de crème solaire, et comme il a du coffre, la moitié de la plage croit qu’on l’égorge et a déjà dégainé le portable pour appeler la DDASS avant de tourner vers nous des regards réprobateurs / amusés / compatissants. Après cet épisode honteux (pour nous, car le petit est, lui, ravi d’être le centre d’intérêt de tous ces inconnus), le gnôme à roulettes fonce vers le bord de mer pour y jeter sa pelle, la balle du jeu de raquettes, sa casquette… et revient en courant (sur les serviettes de nos malheureux voisins de plage) chercher d’autres objets innocents à balancer. Au bout d’un moment, lassé de ce jeu pourtant passionnant (c’est rigolo de voir papa ou maman aller les ramasser), il décide de tester les théories de Newton, et de vérifier si le sable lancé en l’air retombe. Il retombe. Sur sa mère, son frère, les voisins de serviette (encore eux, les pauvres), dans sa bouche… c’est pas bon. Il hurle. Nous aussi, pour qu’il s’arrête.

DSCF6515 DSCF6517 20130823_163106(0) 20130823_163141

On essaie de lui trouver des activités plus calmes (regarde, chéri, fais des pâtés, comme ton frère ! ») :

DSCF6602

DSCF6601

Il s’en fout. Lui ce qu’il préfère, c’est courir partout, surtout sur les serviettes des gens… On les emmène faire du bateau, pour que les voisins de serviettes puissent être tranquilles 10 minutes.

DSCF6503

DSCF6502

Il aime bien. Mais au retour, il repart en courant jeter du sable comme si c’était des confettis, c’est tellement drôle ! On l’engueule, il pleurniche et boude pendant que le gnôme à lunettes, lui, reprend ses constructions plagesques armé de SA pelle et SON seau, qui si son frère en approche il le mord.

Le petit vient faire un câlin, l’air de rien, pour se faire pardonner ses méfaits précédents… Il en profite pour mettre ses pieds pleins de sable mouillé dans mon sac à main et m’écraser la vessie.

DSCF6626

DSCF6623

La plage, c’est pas une super idée. On en repart (sous es regards soulagés des voisins de serviette) avec du sable partout, et les nerfs en pelote.

Alors on les emmène à la piscine du camping. On met le gnôme à roulettes dans la pataugeoire. Ca lui déplait pas, mais il préfère l’autre bassin, le grand, parce que dedans c’est de « l’eau bleue ». Et comme décidément, il n’a peur de rien, il s’y jette. Coup de bol, j’étais à a réception.

http://dai.ly/x14pqhs

Et ce fut sans fin. Il était infatigable. Les muscles de mes bras, si. J’ai dit pouce au bout d’une heure. Il a hurlé quand on est rentrés…

On leur offre des glaces. Ils s’en mettent partout, et c’est rigolo.

20130827_182645 DSCF6615

DSCF6617

DSCF6619

On les emmène au restaurant, les soirs où on a la flemme de faire à manger dans la kitchenette du mobilhome. En général, le patron du restaurant est pas joyce de voir débouler 2 garçons en bas âge (il a peur pour sa vaisselle – et il a pas tort). En général, les clients du restau croisent les doigts pour qu’on ne nous attribue pas la table près de la leur (ils ont peur pour leurs oreilles – et ils ont pas tort). Le restau, les gnomes aiment bien : ils ont plein de public pour leur spectacle « kikisralplukon »…

DSCF6535 DSCF6519

Un festival, quoi…

Même la balade sur le port lors du marché nocturne prend des allures de chemin de croix, surtout quand on passe près d’un stand qui vend des mini-stroboscopes. Là, on frise l’hystérie (attention, vidéo avec des éclats de rire dedans)…

http://dai.ly/x14prmo

Mais bon, les vacances, un jour, ça se termine. Et quand on a des enfants, des fois, on se prendrait presque à penser « et heureusement ! ».

DSCF6647

DSCF6648

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s